09 70 44 47 10
constance@latelierdecouture.com
shopping-bag Shopping Bag (0)
Items : 0
Subtotal : €0.00
View Cart Check Out

Single Blog Title

This is a single blog caption

Belle epoque : l’extravagance

Je me suis récemment replongee dans des photos de la Belle Epoque. J’avais en tête les vigoureuses critiques de Coco Chanel sur cette période qu’elle considérait comme archaïque et décadende. Cette vision de la Belle Epoque est illustrée par le film Coco avant Chanel, les costumes sont proches de la caricature. J’étais restée sur cette image jusqu’à ce que je trouve de très beaux tissus anciens et de somptueuses tenues d’époque. Les robes empires de Poiret m’ont donné envie de regarder a nouveau la mode Belle Epoque.

En parcourant les photos, j’ai été séduite par le luxe et l’extravagence des tenues. Les critiques de Chanel sont fondées, on ne peut pas nier les excès de tissus et les coupes entravant le corps des femmes. Cependant, il y a une créativité dans ces excès. La profusion des tissus raffinés, les dentelles, les rubans, les perles, la recherche des détails poussée à l’extrème sont une source d’inspiration infinie.  Les « robes abat-jour » avec des cercles de fourrures flottant autour des hanches, les tenues mélangeant allègrement les styles antiques et orientaux, les chapeaux spectaculaires…l’inventivité de ces costumes est fascinante. Cette exubérence et cette audace ont finalement un aspect très moderne.

On ressent une atmosphère de légèreté en regardant les photos du début du XXe siècle. La frivolité de la mode française traduit la prospérité que connait le pays depuis les années 1870. Avec les maisons de couture Doucet, Décroll, Worth, Paquin et Soeurs Callot, Paris est le centre de la mode du monde occidental, et se permet de créer une mode joyeuse, colorée et théâtrale.

Durant cette période, la mode évolue en libérant lentement le corps des femmes. Le couturier Paul Poiret délivre la femme du corset. Il ouvre son salon à Paris en 1903 et avec la maison Paquin, il introduit la ligne Empire. Il signe de sublimes robes fluides qui dessinent une nouvelle silhouette féminine. La taille est haute, sous la poitrine, et le tissu tombe au sol en un drapé souple. Les baleines disparaissent au profit d’un corset en tube plus élastique qui tient les hanches et libère la poitrine. Puis les costumes orientaux créés par Léon Bakst pour Cléopatre etSchéhérazade emportent la ville dans une vague d’exotisme. Inspiré par les tenues orientales et les couleurs du fauvisme, Poiret adopte un style théâtral hardi: tunique souple, pantalons bouffants, kimonos, turbans et longues plumes pour orner la chevelure.

 

 

Sarah Bernhardt - robe belle époque

L’actrice Sarah Bernhardt – 1889

 

 

 

 Paul Poiret robe belle époque

Paul Poiret dans son atelier

 

 

 

Gertie Miller robe belle époque

L’actrice Gertie Miller sur la scène de The Dancing Mistress – 1912

 

Elle porte une robe de soirée taille empire, le nouveau style classique et fluide. Les longs gants blancs étaient les accessoires indispensables le soir.

 

 

 

 

Lillie Langtry robe belle époque

L’actrice Lillie Langtry

 

 

 

Lillie Langtry belle époque

L’actrice Lillie Langtry

 

 

 

robe belle epoque Ina Claire - robe

L’actrice Ina Claire – robe « abat-jour » de Poiret

 

La fameuse robe « abat-jour » créée par Paul Poiret. Le cercle de fourrure flottant au niveau des hanches est soutenu par un fil métallique de façon à le maintenir écarté du corps. Ce cercle contraste avec la ligne souple et drapée de la robe taille empire.

 

 

Carol McComas robe belle époque

L’actrice Carol McComas en robe du soir – 1905

 

Tenue typique de la femme élégante de l’époque, avec quantité de dentelles et de volants. Le corsage tombe droit, la taille est serrée dans un corset, la jupe est longue et évasée, ample et légèrement bouffante.

 

 

 

 Isabel Jay robe belle époque

L’actrice Isabel Jay

 

Sa robe est typique de l’engouement de l’époque pour les brocarts et les broderies de type oriental. Des fleurs ou des rosettes de soie ponctuaient souvent la taille haute des robes de jour comme du soir.

 

 

 

 

robe belle époque Robe Fortuny

Robe Fortuny

 

Ce plissé est typique du style « Fortuny ». Il teignait ses soies avec des dégradés de couleurs, et employait des perles de verre de Murano pour lester de façon décorative les bordures et les manches. Ses créations sont inspirées de la Grèce antique et l’Orient.

 

 

 

belle epoque Lillie Langtry - robe taille empire Jacques Doucet

Lillie Langtry – robe taille empire Jacques Doucet

 

 

 

belle époque Daisy Irving dans une robe Poiret

L’actrice Daisy Irving dans une robe Poiret – 1910

 

 

robe belle époque style poiret

Capes d’opéra

Fourrure, brocart, satin… la luxuriance des matière est typique du style Poiret.

 

 

Robe belle époque portée avec un corset

Robe belle époque portée avec un corset

 

Camille Clifford corset belle époque

La silhouette corsetée de l’actrice américaine Camille Clifford.

 

Les femmes peinent à se libérer de leurs corsets. Le corps est moulé en forme de S: buste vers l’avant, postérieur vers l’arrière et ventre plat. Ces canons de beauté ne semblent pas si dépassés, cette silhouette rappelle celle des actrices contemporaines dont le corset moderne semble être la chirurgie esthétique.

 

 

 

Robe Madeleine Vionet belle époque

Robe Madeleine Vionet – 1914

 

Le costume classique se transforme en 1914 en une robe de style tunique grecque. Les couturiers Jacques Doucet, Paul Poiret, Mariano Fortuny et Madeleine Vionet s’inspirent du style classique. Vionnet devint célèbre pour ses étoffes coupées en biais. Elle influencera plus tard Mme Grès et John Galliano.

 

robe belle époque poiret

Le modèle « Strozzi » de Poiret

Ce modèle est fait de deux tuniques superposées, la tenue est accessoirisée par un turban oriental.

 

 

 

robe belle époque de visite

Robe « de visite » de la Belle Epoque

 

On aperçoit les trois rangées de jupons portés pour maintenir la forme de la jupe. La journée d’une femme de la haute société est une succession d’habillages et de déshabillages, entre robe du jour, de visite, d’après-midi et du soir.

 

 

 

 

robe belle époque

Reine de beauté anglaise – 1902

 

Elle est couverte par une somptueuse cape courte jetée sur les épaules. Ces capes étaient portées sur des robes amples, sans corset, dans lesquelles les femmes se décontractaient pour le thé, avant d’aller diner.

 

 

 

Gaby Deslys robe belle époque

L’actrice Gaby Deslys

 

Robe de ligne Directoire. La fluidité de la silhouette, dénuée de volants, de « frou-frou » ou de bordures compliquées contraste avec les robes du début des années 1900. La jupe tombe en ligne droite, et les autoirs de perles sont typiques de la mode de l’époque.

 

 

 

 

 

belle époque chapeau

impressionnant chapeau Belle Epoque

 

 

 

robe belle époque george V

Le futur roi George V accompagné par deux femmes – 1907

 

 

 

robe belle époque

 

 

 

 

 

robe belle époque

 

 

 

 

robe belle époque

 

 

 

 

robe belle époque longchamps

Longchamps – 1906

Les jupes balayent le sol et les chapeaux sont encombrants. Ces tenues ont fait l’objet des critiques de Coco Chanel.

 

 

costume femme belle époque

Costume pour femme – 1903

 

Le costume pour femme, ajusté et pratique, inspiré de l’habillement masculin, devint à la mode après que la reine Alexandra eut commandé des vêtements de voyage au couturier John Redfern. Les femmes de la bourgeoisie le portaient au bureau et celles de la haute société à la campagne.

 

 

robe belle époque

 

La version du costume féminin s’est transformé en ensemble avec une jupe, avec une ligne épurée qui contraste avec les robes très travaillées typiques de la Belle Epoque.

 

 

 

belle époque Coco avant chanel

Film Coco avant Chanel – 2009

 

belle époque Coco avant chanel

Film Coco avant Chanel – 2009

 

Avec son style épuré, Coco Chanel impose une nouvelle conception de l’élégance. Elle rejette la profusion des tissus et des couleurs propres à la Belle Epoque. Des lignes simples, du noir et des tenues confortables… une révolution dans le monde de la mode. Le film Coco avant Chanel illustre sa vision peu flatteuse de la mode du début du XXe siècle. Sur ces images, on voit de façon caricaturale Audrey Tautou incarner Coco et Marie Gillain personnaliser le style Belle Epoque.

 

Virginie Ledoyen en veste noire Chanel par Karl Lagerfeld

Virginie Ledoyen par Karl Lagerfeld